Biographie ( version médiane)

Biographie ( version médiane)

claire illusion
avec une moustachephoto de Claire Illusion

Depuis plus de trente ans, j’explore et pratique différents champs des arts visuels et des techniques artisanales. La peinture, le dessin, et le collage m’accompagne depuis mon plus jeune age. Avec la philosophie, qui fut ma formation initiale, la photographie a été et demeure mon premier mode appréhension de la réalité ; de l’argentique au numérique, je cohabite avec toute la cohorte des outils informatiques de traitement d’images, j’ai suivit l’évolution technique dans ce domaine et m’en sert quotidiennement. Mon besoin de matière et de corporéité me pousse pourtant toujours à utiliser mes mains pour produire des objets et des images tangibles. L’essentiel de ma pratique actuelle s’inscrit dans la lignée des techniques d’impression d’art que j’ai rencontré lors des mes études en Angleterre, relief, sérigraphie, typographie, monotype, il y a plus de vingt ans. Je n’ai pas cessé de pratiquer et d’expérimenter de nombreuse techniques d’arts et d’artisanats, traçant petit à petit mon itinéraire de recherches : esthétiques, techniques et thématiques.

Pendant 15 ans, associée à Chapi-tech, une petite coopérative de fabrication de tentes bâches et chapiteaux en Bretagne sud, j’ai utilisé les supports visuels numériques pour développer la branche commerciale et communication de l’entreprise. J’ai profité des outils et déchets de l’atelier pour développer des dispositifs esthétiques participatifs. Dans ce cadre professionnel, j’ai côtoyé de nombreux artistes et formateurs des arts vivants. J’ai participé en tant que bénévole à de nombreux évènements culturels ou/et alternatifs partout en France: festivals d’arts du cirque, de théâtre, de musique et d’arts visuels. En plus de documenter les événements à l’aide de la photographie, j’y ai présenté de nombreuses installations et des dispositifs d’arts plastiques participatifs de ma conception ( la pêche aux images, les jardins de poche) .

Mes influences artistiques sont variées mais sont particulièrement liés à des collectifs tel que les surréalistes et Dada, l’arte povera, Support/surface, mais aussi les artistes telles que Tracey Emin, Niki de saint phalle, et Louise Bourgeois. Mes repaires théoriques sont Robert Filliou (fluxus), Guy Debord et les Situationnistes et Judith Butler.

Depuis mon séjour britannique, ma pratique m’oriente vers des thèmes sociaux, politiques, environnementaux et féministes. Depuis 4 ans, j’explore d’avantage des techniques d’expressions artistiques simples et versatiles, je cherche à rendre mon art plus accessible. Je cherche toujours des contextes et projets qui me permettrons de développer de nouveaux processus d’arts immersifs et/ou participatifs.

Je considère l’art comme « liant mental » mais aussi comme un vecteur de transformations sociales.

Je souhaite, en tant qu’artiste, m’investir dans des initiatives collectives, locales qui se donnent pour mission de mettre l’art au cœur du processus démocratique, et travailler à développer des formes d’expressions visuelles qui contribuent à renforcer la paix sociale et à construire un progrès collectif.

Person Name

Job Position

A little description about this person will show up here.